AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les Races

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ayral Sinh

avatar

Messages : 25

MessageSujet: Les Races   Ven 6 Mai - 17:21


« Baeltor Fraën, espoir Carhka. »

Carhka


Descendants des Nahris, la race Carhka fait partie des races les plus courageuses mais aussi les plus respectées de tout le monde de Vayl.
Véritables artisans du combat, les Carhkas s'entraînent dur chaque jour pour entretenir leur condition physique. C'est au sein de cette race que l'on peut trouver les individus les plus forts physiquement.

Les Carhkas sont les plus habiles de toutes les races lorsqu'il est question du maniement d'armes conventionnelles. Celles-ci faisant partie de leur éducation, chaque Carhka possède un style d'arme qu'il affectionne tout particulièrement et qu'il manie sans pareil.
Mais même si chaque Carhka se spécialise dans un type spécifique, ils savent tout de même tous manier la quasi totalité des armes que l'on peut trouver dans le monde de Vayl.

Ils sont incapable de manipuler le mana et de changer sa forme, mais ils excellent en revanche en l'enchantement et l'amélioration de leur facultés physiques ou même de leur armes grâce à leur capacité à insuffler le mana.
L'enseignement des magies classiques leurs est beaucoup plus difficile comparé aux autres races, mais leur ingéniosité et leurs ressources leur permettent d'utiliser les sorts à leur avantage.

La plupart des Carhkas s'illustrent dans des métiers manuels, tels que Bûcheron ou Forgeron, deux métiers dans lesquels ils excellent tout particulièrement.
Mais il n'est pas rare de trouver des Carhkas qui sont embauchés en tant que Garde ou Soldats, la force militaire du peuple étant représentée en grande partie par des Carhkas, qui seront toujours les premiers arrivés sur le champ de bataille pour défendre les leurs et honorer leurs couleurs.

Mais malgré leur honneur et leur loyauté, les Carhkas sont des êtres impulsifs. Ils ont le sang chaud et ont tendance à s'emporter facilement. Ils répondent très souvent aux provocations, et ne supportent pas l'échec.
Ils sont durs dans leur propos, et sont extrêmement intransigeants, surtout depuis la guerre.

Considérant les Xhu'l comme une menace pour leur peuple, la cohabitation se fait avec difficulté, et leurs nombreux exploits les poussent à penser qu'ils sont les seuls à pouvoir différencier le bien du mal, et méprisent les autres races pour leur incapacité à se battre et à tenir tête dans les moments difficiles.
L'ignorance et l'indifférence des autres races face au déclin de leur peuple leur est insupportable. Les Carhkas sont devenus ainsi extrêmement exigeants et attendent beaucoup de la race des Xhu'l pour tolérer leur existence.


Dernière édition par Ayral Sinh le Dim 22 Jan - 5:41, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayral Sinh

avatar

Messages : 25

MessageSujet: Re: Les Races   Ven 6 Mai - 17:21


« Wers Schylz, espoir Illka. »

Illka



Egalement des descendants direct des Nahris, les Illkas sont, contrairement à leurs frères Carhkas, beaucoup plus posés et réfléchis.
Magiciens hors-pair, les Illkas maîtrisent les secrets de la magie et du mana, capables de manipuler le mana à leur guise. On y trouve les individus les plus intelligents et cultivés du monde de Vayl.

Les Illkas n'apprécient pas trop les armes conventionnelles, préférant utiliser la magie pour se défendre. Ils apprécient alors tout objets qui leur permet de canaliser leur mana, tel que des bâtons, des pierres magiques, ou même des objets personnels.
Ils peuvent également utiliser des livres qui leur permettent de réciter des incantations pour exécuter de puissants sorts, ou pour mémoriser tout les sorts qu'ils ont déjà appris.

Leur maîtrise du mana est fluide et efficace, ce qui leur permet d'utiliser leurs ressources de diverses façons.
Créer des fluides de mana, matérialiser des formes ou des projectiles, ou même affaiblir ou améliorer les ressources de quelqu'un ou d'eux même, tant de possibilités et d'utilisations que les Illkas maîtrisent.
La magie classique leur est par conséquent très aisée, et son apprentissage, rapide.

Les Illkas n'occupent généralement pas des postes ou des métiers manuels, leur conditions physiques étant généralement moindre que celle des Carhkas.
En revanche, leurs connaissances et leur savoir leur permettent de tenir des postes scientifiques, comme chercheur en magie ou également alchimiste, qui s'occupent des potions et des soins médicaux sans toutefois s'y limiter.

Contrairement aux Carhkas, les Illkas sont assez mystérieux et réservés. Mais leur plus grand défaut est sans doute leur mépris pour les autres races, persuadés que leur génie demeure incompris, et que les autres races sont indignes d'accéder à leurs connaissances.
Les Xhu'ls sont pour eux des êtres supérieurs, différents, améliorés, qu'ils ne peuvent s'empêcher de vouloir étudier, pour étancher leur soif de savoir.



Dernière édition par Ayral Sinh le Dim 22 Jan - 5:43, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayral Sinh

avatar

Messages : 25

MessageSujet: Re: Les Races   Ven 6 Mai - 17:21


« Wayce Fuly, espoir Fraw. »

Fraw



Être à l'origine trouble, les Fraw sont la première civilisation à ne pas descendre des Nahris, mais néanmoins nés d'un processus similaire à eux. On estime que l'apparition des Fraw s'est faite au même moment que celle des Nahris, séparant ainsi le peuple de la Terre et le peuple des Océans. Pacifiques et joueurs, ils sont connus pour rester à l'écart des conflits, allant jusqu'à s'isoler afin de ne pas subir les dommages collatéraux que chaque conflits entraînent.

Malgré leur neutralité, les Fraws excellent dans l'utilisation d'armes peu communes en plus de celle qu'ils héritent de leur attributs naturels. Ils sont capable de survivre dans des conditions extrêmes, et de transformer n'importe quel objet en arme, n'importe quelle ressource en outil.
Les Fraws forment un peuple amical, bienveillant et très chaleureux, bien que leur jeu puisse passer pour de la malice pour les plus susceptibles d'entre nous. Chapardeurs, taquins, ils sont souvent vu comme d'innocents enfants, jusqu'à ce que l'un d'eux viennent briser vos rêves et voler votre bourse.

Les Fraws entretiennent un lien étroit avec la nature et la mana environnante, ce qui leur permet d'être naturellement doués dans les soins, la botanique et la manipulation basique des éléments.
La plupart des Fraws n'occupent aucun métier, préférant éviter de prendre des responsabilités. On peut tout de même les croiser dans des métiers d'aide à la personne, dans le domaine médical ou également en tant que marchands ambulants ou voyageurs.

Mais depuis peu, la race s'est vue sensiblement fragilisée, déchirée par la guerre et ses atrocités, poussant le petit peuple pacifiste à faire face à la dure réalité qu'ils avaient jusqu'alors ignoré.
Malgré leur neutralité, le mouvement anti-Xhu'l les accusa de traîtrise.
Leur peuple se retrouva alors au bord d'une guerre civile, elle qui était si joyeuse et insouciante sous les pressions exercés par les idées les plus virulentes que cette période a pu connaître, scindant les Fraw en deux camps : Ceux qui considèrent qu'ils doivent conserver leur neutralité et leur idéaux et ceux qui sont prêt à sacrifier tout ceci pour leur sécurité et celles de leur famille.



Dernière édition par Ayral Sinh le Dim 22 Jan - 5:47, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayral Sinh

avatar

Messages : 25

MessageSujet: Re: Les Races   Ven 6 Mai - 17:21


« Drae Kaeph Franzil, espoir Nahri. »

Nahri


Première race intelligente du monde de Vayl, le peuple Nahri fût la première étape à l'élaboration d'une civilisation et au commencement des conquêtes de territoires.
Savants du monde, premier-Nés de Vayl, la race Nahri se considère comme la race Mère, celle qui a donné vie à celles qui suivirent. Elle les observe, les conseille et les réconcilie comme une mère le ferait avec ses enfants capricieux et bagarreurs.
Bien qu'ils soient la race la plus évoluée technologiquement, elle conserve avec une certaine fougue ses secrets, bien que certains sites aient été perdu au cours des années.

Au fil des siècles, leur peuple freina son expansion et s'assagit. Commença alors une course au savoir et à la technologie qui en feront les pionniers du monde et la race la plus avancée.
Cependant, une fraction des Nahris possédaient encore la volonté d'explorer le monde en-dehors des limites aquatiques et commença une exode sur les plages de Vayl, des pas qui amorcèrent leur évolution vers leur futur progéniture.
Le reste du peuple Nahri conserva leur branchie bien que leur palme disparurent au fur et à mesure que leur technologie progressait.

Contrairement à leur enfants, les Nahris perdirent la faculté de manipuler entièrement la mana et compensent par leur armes avancée, maniant avec habileté les armes à distance, dont les munitions sont formées du mana aquatique des Nahris.
Cependant, le fait d'être une race aquatique n'ayant pas évolué pour survivre sur terre les contraint à s'hydrater et s'humidifier régulièrement.
L'évolution dans leur environnement aquatique leur donne donc un certain désavantage sur les terres peuplées de Vayl et une aversion des zones arides, mais leur a offert une certaine prestance et une taille qui leur permet de combler leur petite faiblesse au soleil. Les Nahris sont souvent très bien formés en termes de physique. Les hommes sont forts, et les femmes gracieuses.
Peu de gens peuvent se vanter de pouvoir regarder de haut un Nahri, au sens propre comme au figuré.

Sage, ancienne et expérimentée, la race des Nahris possède un rôle politique primordiale dans les relations des anciennes nations.
On peut retrouver cet aspect-là dans les métiers ou fonctions qu’ils occupent le plus souvent : avocat, conseiller, chef de parti, enseignants d’histoire et la liste s'allonge encore.
Pilier de l’histoire du monde, ils sont une source de savoir certaine en ce qui concerne le monde depuis leur arrivée. En possession d’une grande expérience par leur ancienneté, ils ont pu acquérir une sagesse certaine et un calme qui est dit légendaire. Patient et à l’écoute des autres, ils sont là pour guider les autres races, leur montrant le chemin vers un avenir radieux.
Parents protecteurs pour les autres races, ils sont un rempli d’espoir pour les générations futures, leur montrant la voie à suivre pour rester sur le bon chemin.



Dernière édition par Ayral Sinh le Dim 22 Jan - 5:50, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayral Sinh

avatar

Messages : 25

MessageSujet: Re: Les Races   Ven 6 Mai - 17:21


« AÏyek Biz'uschk Mae'ru, espoir Xhu'l. »

Xhu'l


Dernière race à avoir fait son apparition, les Xhu'ls sont une anomalie dans l'horizon de Vayl. Nul ne connaît véritablement la raison de leur arrivée ni même comment ils sont apparus. Externes au cycle naturel que les autres races connaissaient, les Xhu'ls ont été perçus comme une curiosité passagère par certains, comme des intrus et une menace par d'autres.
Sujet de violence, de bouc-émissaire ou encore de fascination morbide, les Xhu'ls eurent le malheur d'apparaître à une époque où l'équilibre des forces s'instaurait petit à petit. Selon les rumeurs et les premières découvertes, les Xhu'ls seraient une altération de la mana naissant à l'intérieur des Illkas et des Carhkas. Ce "mode de reproduction" ne fit qu'amplifier la crainte des plus conservateurs, car bien que les reproductions inter-raciale existaient, un tel processus ne laissait qu'une impression de dégoût et de crainte de subir ce qu'ils appelèrent très vite, l'Altération.

Bien que cette race soit encore nouvelle et jeune, les épreuves qu'elle dut affronter en fit un peuple soudé et protecteur. N'ayant d'autres choix que de se soutenir et de se couvrir mutuellement, la solidarité Xhu'l fût la première qualité reconnue par les personnes modérées. Ils ne possèdent pas encore une identité culturelle propre, trop occupée qu'ils étaient à survivre, mais lors de la décennie qui suivit la fin de la guerre, ils eurent enfin le temps de commencer à se construire et à pouvoir fièrement porter leur nom.

Les Xhu'ls se sont ouverts peu à peu et avec réticence aux autres, principalement vis-à-vis des Illkas et des Carhkas qui s'étaient montrées les principaux acteurs de la guerre, ainsi qu'envers les Nahri, qui malgré leur volonté de les protéger ne firent qu'aggraver la situation.
En revanche, ils se montrent généreux avec les Fraws qui furent leur seuls véritables et honnêtes alliés.
Bien que plane de nombreux mystères quant à leur existence, les Xhu'ls se découvrirent capable de procréer entre eux uniquement et leur société se cachant de moins en moins, permit les premières collaborations artistiques et culturelles, guidés par leur nouveaux compagnons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Races   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Races
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mana Chronicles :: Accueil :: Accueil principal-
Sauter vers: