AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'anal(yse) commence [pv Cynthia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'anal(yse) commence [pv Cynthia]   Mar 19 Juil - 17:23

note n°3970//

//les jours deviennent terriblement chauds, suffocant de moiteur, les pierres elle même semble laisser suinter l'humidité comme des miasmes qui rendent l'atmosphère de l'infirmerie presque irrespirable a moins que les liquide que mes bubon suppure ne m'en donne que l'impression. pensait à le nettoyer avec du désinfectant//

note n°3972//

Les germe du Bacillius anthracis on une virulence élevée. Sur les rat l'infection prend en moins d'une demie heure et sans contrôle la mort survient en deux jours. si intervention de ma part la mort chez l'animal survient en moins de 10h. utilité en défense non négligeable. A guarder en dernier recours au vue des problèmes rencontrer à la ville mentionner notre 2899. risque infectieux sur l'humain difficilement contrôlable car transmission très faci____________ //

Le médecin tomba de fatigue, s'endormant sur son livre alors qu'il notée le résultat d'expérience qu'il mener sur une maladie qu'il a découvert il y à peux. Celle-ci est un germe qui attaque les muqueuses respiratoire, faisant surproduire un mucus trop épais et apparaître très rapidement des lésions internes suppurant à l'intérieur des vois aériennes pour lente et douloureuse agonie. il réussie à empêcher la mort d'un grand nombre de personne dans un village plutôt proche en trouvant un remède, trop tard pour sauver les enfants, vieux et femmes enceinte toucher, mais pas les hommes les plus forts qui réussire à s'en sortir. Mais ça, il n'en avait cure, il était parti le soir même de sa découverte, avec une bourse un peu plus remplie  et des prélèvements.//

il ronflait bruyamment , son masque agissant comme une une caisse de résonance, donnant a ces bruit un air macabre de rale d'un mourrant, quoique c'est peut etre le cas dans un sens: ce sont les rale d'un malade perpetuel... mais en tout cas cela renforcer l'atmosphére austére de cette infirmerie. les lit était défait, la plupart des bougit consommer totalement , le rideau mal tirée et rongé par les nombreux compagnon grouillant du pestiférer laissait entré des rais de lumiére maladive qui révélait les nombreuse poussiére qui volait dans l'ensemble de la piéce qu'évitait soigneusement les rat dont l'aparence hétéroclite s'expliquait par la diversité de maladie qu'il transporter. il sont les oreille de leur maitre, celui si étant en train de dormire il son plus agiter qu'a la normal.

la fatigue est t'elle que bien que l'après midi était bien entammer mais sont sommeil lui continuer lourdement. il a totalement oublié cette stupidité de visite obligatoire pour les nouveau arrivant, celon lui une perte de temp ridicule qui gachait son temp. pourtant la fiche médical du render vous trainer par terre, en train de ce faire ronger par les rat qui couiner heureux de ce repas ainsie improviser. si il n'osait pas s'attaquer au livre de leur maitre ou a l'armoir a pharmacie il se servait de sa poubelle et de tout ce qui trainait par terre comme d'un guarde manger. pourtant ce n'est pas leur odeur qui prédomine dans la piéce et justement celle du médecin qui commençait a l'imprégner lentement la piéce. dès que l'on ouvre la porte comme un coup de poing moite et rance frape les visiteur au narine. l'humidité qui suinte des pierre de la piéce au lieux detre fraiche elle est foncés et épaisse exactement comme si un corp était cacher dans une armoir et que la décompositon était rentrer dans les pierre, les condamnant a ce purger de cela pour de nombreuse année.


Dernière édition par Newell Costigan le Mar 19 Juil - 20:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'anal(yse) commence [pv Cynthia]   Mar 19 Juil - 20:01

Cela faisait pas plus de quelques jours que la jeune Illka était arrivé dans cet établissement. Au début, c'était relativement difficile, car la sociabilité était un handicap dû à un passé douloureux. Mais, malgré cela, elle arriva quand même à se faire sa place et à suivre les cours qu'elle avait toujours rêvé de suivre. La magie. Cette chose qui permettait de faire des miracles, grandioses de vie.

Même si, suivre des cours de manière studieuses et sérieuses était une chose sur laquelle elle avait le plus de problèmes. Car, amusement et découverte était les principaux but de la jeune magicienne. Malheureusement, la réalité rattrape toujours les gens, et là ou la jeune magicienne avait des lacunes, seule les cours et la pratique de manière entraîner allait la rendre capable de se surpasser et de devenir meilleur. Mais, pour l'instant, ce n'était qu'un souci par mis tant d'autres. Le vrai problème était :


La visite médicale.



Car en effet, il y avait une visite médicale obligatoire pour tous les nouveaux élèves d'Yhk Alsh. C'était fait en sorte que personne ne ramène de germes dangereux, de peur de contaminer les autres, car les élèves vivaient dans un milieu mélangé, et du coup, il fallait faire attention. La jeune Illka, par contre avait peur juste du médecin, des seringues et autres usetencil que l'infirmier pouvait posséder. La peur du pointu était la peur principale, mais surtout d'être touché par quelqu'un, car oui. La jeune Illka évite tout contacte physique, surtout des Carhka. Donc, ce n'est pas un dernier avertissement que Cynthia fut sommée de se rendre dans l'infirmerie. Et bien sûr, elle montra toute sa bonne mauvaise fois.

C'était en ce beau jour que la jeune magicienne prit tout son temps pour se rendre dans la pièce de son futur décès. Cette pièce, salle. Tout ce que vous voulez qui allait faire tomber la pauvre dans la ruine. Elle allait rencontrer son ennemi juré, et peut-être qu'elle n'allait pas s'en sortir de là. Intelligente, elle a écrit un testament à elle-même, juste pour être sûr d'assurer ses arrières. Enfin bon. Il était temps de faire appel à son courage légendaire. C'était une magicienne après tout !

C'est ainsi que la jeune magicienne ouvra la porte de l'infirmerie avant d'être accueillie d'une odeur les plus horribles, qui avaient donne une envie de lâcher tout son déjeuner sur le sol. Était-ce la première épreuve qu'elle devait affronter ? Ce n'était pas ça qui allait l'achever maintenant qu'elle avait fait le premier pas. Elle rentra dans la pièce avant de refermer la porte derrière elle. Ses yeux ne purent s'empêcher de regarder autours, voyant toute sorte de pilule ou bien de medicament ranger par milliers dans les nombreuses armoire de la pièce, sans parler des livres. Il y en avait tellement. Mais bon, malheureusement, c'était des livres de médecine, du coup aucune intérêt pour la mage.

Ses yeux furent attirés vers l'homme qui était supposé être l'infirmier ? Enfin, c'était l'infirmier, il y avait pas de question à se poser. Du coup, elle devait passer à la deuxième étape. Réveillé, l'ogre, le monstre. Elle approcha l'homme avant de mettre sa main sur l'épaule, le secouant un peu.

« Monsieur ? Je suis la pour..euh la visite. »


La voix de la jeune femme était assez vibrante de peur, car en effet, l'homme en imposer assez pour impressionner la magicienne, qui avait d'un coup perdu son sang-froid. À cause de cette action. Elle attrapa le bas de sa robe avant de se reculer un peu.


Dernière édition par Cynthia Downhorn le Mer 20 Juil - 19:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'anal(yse) commence [pv Cynthia]   Mer 20 Juil - 17:47

note n°3973

je m'était assoupie un instant, ce qui peut arriver lorsque l'on travaille beaucoup, quoi de plus normal a cela? j'admet y avoir consacrer un peu trop de temps, mais rien de grave en soit. le plus embetant et la rature que j'ai laissé sur une page , mais on peut faire avec sans soucis. mais me faire réveiller par une imbécile en retard pour une visite médicale ne fait clairement pas partie des truc donc je me fiche. cette gamine a l'air terrorriser, ece l'idée d'étre la ou tout simplement de venir réveiller quelqu'un en manque de sommeil? je n'aurait peut etre pas due me relever dans un bond en poussant un crie a cause du cauchemard que je faisait, mais bon ça lui aprendra

en effet le docteur bondit de sa chaise dès que la sorciere lui toucha l'épaule, il lui fit instantanément face. il eu poussé un profond crie roque, le temps qu'il se remete du chauchemard qu'il faisait. les rats accoururent de tout les coins de la piéce en couinant . il entourerent immédiatement "l'intrue" en grouillant autour d'elle, n'attendant plus qu'une pensé de leur maitre  pour se jeter sur elle et commencer un festin de cette fille avec un cache oeuil. mais ce dernier s'appuya sur la table le temp de retrouver ces esprit et de calmer sa respiration qui s'affolait. il la jaugea alors de toute sa hauteur. elle avait l'air plus fragile qu'une brindille. il la dévisagea longuement , faisant quelqu mise au point qui rompait le silence par de petit cliquetement mécanique des rouage interne de son masque. les rat ne faisait presque plus de bruit, de simple gratement de leur petite griffe contre le sol. l'un d'entre eu un peu plus gros et moin malade que les autre échapa briévement au controle du docteur pour froler la jambe de la fille avant de rentrer dans le rang.  cette ambiance pour le moin glacial a également eu pour effet qu'aucun n'eu remarquer un détaille, une fiole était tomber lors du volt-face du maitre des lieux et c'est briser contre le sol.

note n°3974

cette gamine me semble en bonne santé, son oeuil visible parait normal, sans oscultation ni contacte je peut déja dire que si elle a une quelquonc maladie elle doit venir de l'incuber ou ce n'est qu'un vulgaire rhume. enfin je crois. je lui dit d'une voix amplifier par mon masque, essayant de me donner un peu plus de prestance pour l'intimider

"on accepte les gosse ici? tu vien par ce que ta les oreillon ou la varicelle? je sais pas ce que tes parent ton apris mais quand on entre qeulqu part on toque et attend d'etre inviter a entré!"

je bouge la main et tout les rat retourne se cacher , seul un ou deux reste visible, passant furtivement dans les coin de la piéce, je les sent d'ici. j'ordonne à l'intrus d'aller ce metre sur un lit d'hopitale pendant que je ramene de quoi faire le controle de routine, et quelqu examen suplémentaire tant qu'a faire


le médecin se raproche du lit qu'il a désigner en faisant rouleau un chariot remplie d'instrument en tout genre , de tout les forme: du plus petit scalpel jusqu'au énorme seringue en passant par les pince au forme étonnant, un sourire lui fendait le visage alors qu'il se penchait sur elle

"voyon voir ça..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'anal(yse) commence [pv Cynthia]   Mer 20 Juil - 19:46

Un cri échappa les lèvres de la jeune mage alors qu'elle entendit l'homme devant elle hurler d'une manière terrifiante à ses yeux. Elle ne s'attendait pas du tout à ce genre de réaction, surtout d'un homme qui lui faisait déjà de l'effet sans même avoir parlé, ou fait le moindre acte. Pendant son cri, elle ne pue s'empêcher de reculer en arrière de manière assez violente tout en heurtant l'armoire à pharmacie du cher docteur. Un petit couinement se fit entendre alors qu'elle essaya de reprendre son calme, mais les événements qui s’enchaîner les uns les autres n'aida pas du tout la jeune mage.

La soudaine apparition de rat dans la pièce par exemple. Ses rongeurs qui n'étaient pas du tout aimais par la jeune mage pour diverse raison qui sont pas de plus intéressant, la causa de se recroqueviller encore plus sur elle même. Ajouter à cela la posture du docteur en face d'elle, et elle serait capable de s’évanouir sur-le-champ. Mais la détermination mentale de la jeune mage à faire face à ses peurs étaient la raison pour laquelle elle était encore bien consciente. Mais une froideur assez violente se fit sentir au niveau de sa colonne vertébrale des qu'elle sentit devisagement à son égard de la part du cher docteur. Son regard fixé sur le masque du docteur, elle sentit soudainement quelque chose frôler sa jambe, la peur au ventre. Elle baissa les yeux pour voir un rat des plus énormes près de sa jambe, avant de partir. Cela lui força à perdre la force qu'il resta dans ses jambes, finissant au sol.

Au bordure de la -mort-. La jeune Cynthia avait qu'une envie, c'était de pleurer, mais elle ne devait pas le faire, elle devait rester forte, car malgré tout, son honneur devait rester insalissable. C'est la raison pour laquelle elle est dans cette situation assez compliquée.


« On accepte les gosses ici ? Tu viens par ce que tu as les oreillons ou la varicelle ? Je ne sais pas ce que tes parents ton appris, mais quand on entre quelque part, on toque et attend d'être invité a entrer ! »

La parole du docteur était relativement injuste mis à vis de la jeune mage. Elle avait très clairement frappé à la porte, et attendu d'être appelé avant de remarquer une non-réaction de la part du docteur. C'est ainsi qu'elle prit l'initiative de se lancer à l'aventure, finissant.. dans l'état actuel. C'est malgré tout avec la peur au ventre et un ton de voix tremblant qu'elle essaya de prendre la parole.



« M-Mais j'ai frapper à la porte et attendu, mais vous n'avais pas répondu, du coup.. j-j-ai juger que je devais rentrer.. »

Elle avala sa salive une fois sa parole terminé, et continua de suivre le docteur du regards, le voyant faire un geste de la main, ayant pour résultat de faire disparaître tout les rats de la pièce. Un soulagement se fit entendre de la part de la jeune mage, mais c'était pas gagné pour autant. Car ses yeux continuèrent de suivre le docteur de manière minutieuse. Elle fut ordonné de s'installer sur le lit, s’exécutant sur le champ.

Installer sur le lit, elle n'était pas plus rassuré une fois qu'elle vu la panoplie d'instrument que le docteur avait. Seringue, scalpel de toutes les tailles. C'était horrible mentalement pour elle. Physiquement j'ose même pas en parler. Ses jambes tremblais de manière horrible.


« Voyons voir ça... »

Sur ses paroles, la jeune mage décida de prendre la parole, de manière assez hâtive.



« J-Je vais bien ! J'ai pas besoin de piqure ou autres ! M-Me faites pas de mal, je vous en suplie ..! »

La voix de la jeune mage était presque en pleurs, esperant s'en sortir vivant de ce cauchemars.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'anal(yse) commence [pv Cynthia]   Jeu 21 Juil - 18:31

le médecin ajusta une derniere fois ces lentilles avant de ramener un petit tabouret pour s'assoire en face de sa patiente qui était de toute évidence a deux doigt du malaise, mais au moins si sa arrivait elle était au bonne endroit et avec les bonne personnes . le médecin quand a lui était de marbre face a l'oeuil embrumé de la fille. il fit tout d'abord l'auscultation la plus classique,  ce contentant de regarder dans sa bouche, tater les amygdale et prendre le pouls. il faisait cela avec précision, comme si il s'agissait d'un travail d'orfévre. il a déja effectuer ces geste des millier de fois et le fera encors longtemps,dumoins tant que son corp le lui permeteras. meme si il n'est pas d'un naturelle bavard il lui dit tout de même pour la rassuer pendant qu'il procéder a ces examens

"c'est a moi de dire ça vas ou pas. et pour l'instant pas encors besoin de picure."

note n°3977

la patiente ce portait de toutes évidence très bien selon tout les test, quoique plutot maigre a mon gout, les cote se sente au toucher, je lui fait la remarque tout en faisant une prise de tension "il faudra se remplumer avant que les os se fragilise quand même"  ha, la tension cloche , son pansement et trop sérré et rend nul la mesure, d'ailleur il faut que je le change pour en faire un mieux. mais elle m'enpeche de le couper "je te laisse t'occuper de te faire un garot, tu reviendra me voir quand tu fera une infection, on encors mieux, une embolie. j'adooooooooore les opération a poumon ouvert... " je grogne un peu en prenant la tension a l'autre bras tout en apercevant un autre pansement, trop leste cette fois si. je n'ai pas envie de me fatiguer pour une peste qui veut se donner un genre en guardant des pansement parfaitement inutile, et ça veut sauver le monde...


le médecin  avait finit depuis quelqu minute, pourtant il recommencer les meme examen, il sentait que quelqu chose clochait , il le sentait au fond de lui. il ne s'avait dire quoi mais il en était sur , son corp entier suintait sous ces vetement, emplifiant un peu plus son odeur plus que caractéristique. il voulue regarder le second oeuil de la fille, priant pour que ça soit une banal cojonctivite, ou meme une petite infection pour qu'il puisse la congédier avec un sachet d'herbe médicinal. mais elle refusa a nouveau l'examen. il faillie perdre son calme "tu veux qu'on y passe la nuit et que je fasse des prélévement a n'en plus finire? il va faloir que je sache ce que tu cache!" le rat qu'il cachait dans son manteau passa sur son épaule pour pousser des couinement surexiter.

n°4000

cette gosse m'insuporte au plus au point , quand on a peur d'aller chez le docteur on lui laisse faire ce qu'il veut pour en finir, on le fait pas chier pour faire durer plus longtemps non? mais bref, les examen visuelle ne donne rien, il vas faloir commencer a y faire des chose moin amusante. je me demande si il va faloir que je lui administre des sédatif si elle continue a refuser des examens. si seulment je n'avais pas d'étique, je lui aurai au moin demander de ce désabiller pour au moins ne pas trop m'ennuyer, mais je ne vaudrait pas mieux que les charlatant qui font cela. je pose plutot une main sur son torse et une autre sur son dos et appuie le plus fort possible pour lui comprimer les poumon et l'empecher au maximum de respirer " inspire... expire...inspire..." non non non ce n'est pas normale, les reflexe pulmonaire sont trop faible, ça cache quelq chose. j'inspecte sa bouche et sa gorge qui on l'air pourtant normal. quesqui peut crée cela... dans tout les cas hors de question qu'elle parte tout de suite d'ici
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'anal(yse) commence [pv Cynthia]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'anal(yse) commence [pv Cynthia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mana Chronicles :: Eklaymona :: L'Académie Yhk Alsh :: Bâtiment des Sciences :: Infirmerie-
Sauter vers: