AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Newell Costigan, le pestiféré

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Newell Costigan, le pestiféré   Ven 24 Juin - 20:14

« CITATION »

 
« Identité du Personnage »

♦♦ NOM :: Newell
♦♦ PRÉNOM :: Castigan
♦♦ AGE :: 45
♦♦ RACE :: Xhu'l
♦♦ SIGNES DISTINCTIFS :

porte toujours une masque en fer et ne laisse pas un centimetre de sa peau visible.

il utilise une canne

a un rat aprivoiser qu'il cache dans son manteau et qui monte par moment sur son épaule
« Derrière l'ordinateur »

♦♦ PSEUDO / PRENOM :: shas
♦♦ AGE :: 17
♦♦ OU TU AS CONNUS LE FORUM ? :: sur discord
♦♦ DES COMMENTAIRES ? :: dyselexique, mais je me relis
♦♦ AVATAR :: corvo, de dishonored

« Pouvoirs et Arsenal »

pouvoir du pestiféré : lorsqu'il était jeune Newell était destiné à devenir médecin, lorsqu'il se concentré sur une personne et ses maladies semblaient légèrement moin virulente, sans qu'il appose le moindre traitement.

mais son vrai pouvoir et apparue lorsqu'il a contracté la peste son pouvoir et réellement devenue latent: lorsqu'il utilise son mana il peut agir sur les malade, pouvant guérir les maladies ou au contraire  augmenter leur effet à l'extrême. toutefois se pouvoir et plus efficace dans l'amplification des effets plutôt que leur inhibition, l'obligeant a adjoindre des soins conventionnelles lorsque la maladie est complexe.

mais la chose le prodige de ces pouvoir ne s'arrête pas las, car il a la possibilité de contrôler les malade. il n'a pas la force pour le faire sur un humain, mais pour ce qui est des animaux cela ne lui pose pas de soucis, plus particulièrement les rat qui sont pour la plupart porteur d'un nombre incommensurable de maladie il n'est donc pas rare de le voir donner des ordres à une horde de rat, comme celui d'attaquer une personne...

il n'a toutefois pas pas de réel contrôle sur sa maladie, elle ne se propage plus dans son organisme et il n'est plus contagieux, c'est tout ce qu'il sait sur son état. il est donc peut capable au combat tant ces chairs ont été endommager par la maladie, mais il sait encore se servir de la lame qu'il cache dans un replis de son blouson. de façon générale il préférera se battre en amplifiant les maladies de ces opposant ou  en laissant la faune se battre a sa place.

« Physique et Psychologie »


Newelle mesure à peu près 1m80, mais en parait beaucoup moins, il se tient ramasser sur lui même, croulant sous le poids de la maladie qui l'a défiguré. en effet suite à son infection par la peste il en a éprouve tous les symptômes: d'horrible bubon suppurant, des plaies qui s'ouvrent et se nécrose, les entrailles qui se ratatinent comme des fruits trop mures. tant de choses qui changent l'apparence d'une personne en un véritable monstre tout droit sortit d'un cauchemard. et pourtant s'il cherche tant a caché son apparence c'est pour qu'il se rappelle lui-même de sont incapaciter a réagir lors de l'épidémie. Il ne ce considére pas digne de la chance qu'il a eu de survivre.//

Pour dissimuler son corps meurtrie il porte un masque de fer, ceux qui étaient réserver aux criminelles exilé de sa ville natale. il ne l'enlève jamais , même pour manger. il soulève juste le bas pour pouvoir faire passer la nourriture. toutefois son modèle et améliorer par un jeu de lentille qui lui permette de bien voir malgré les dommages qu'on subit ses yeux. il porte un grand blouson de cuire fatiguer par ces nombreux voyages, comme la plupart de ces affaires d'ailleurs.  il est inutile de chercher des stigmate visible, il prend bien garde à porter des bottes épaisse et coud l'ourlet de son pantalon à l'intérieur de ces bottes, même chose pour sa chemise et ces gants de cuir.//

pour ce qui se poserait des questions cela fait plus de 20 ans qu'il n'essaye plus de se laver tant les plaies le font souffrir au contact de l'eau. de plus cela ne change rien à son état, les plaies restent pourrie et dégage une odeur qu'on attribuerait sans peine à un cadavre en décomposition.//

Il a développer sa propre philosophie pour ce qui s'agit de la médecine. il ne cherche pas le bien du patient, il veut juste trouver comment soigner la maladie. une fois qu'il a trouvé la solution il écrie le remède sur un vieux grimoire tachée de sang et de glaire qu'il range dans sa sacoche  avec laquelle il transporte son matérielle médicale./

« Histoire »

une ville portuaire de Trab Rhech qui a prospéré prospére pendant longtemps. Les habitants étaient heureux, loin de la misère et la famine. cela a permis a de grands esprits, notamment des médecins et des marchands, d'y voir le jour ou de venir y établir leur résidence. Mais les ennuie arrivèrent en même temps que la guerre commença.//

C'est à ce moment là que Newell naquit, dans des temps trouble. Il passa sa jeunesse avec des enfants de son âge dans des quartier plutôt bourgeois. plus il grandissait plus il se rendait compte que les choses allaient male. De plus, ses amis devenaient orphelin, d'autre partait, car leurs parents avaient fait faillite, mais il pensait que ça n'arriverait jamais à son père, haut gradé de l'armée. jusqu'au jour ou l'officier qui portait le traditionnel costume noir pour annoncer la mauvaise nouvelle. dévasté par cette nouvelle un autre allé s'ajouter: sa mère ne pourrait pas payer le loyer et il devait déménager dans les quartier pauvre, surchargé à cause de la situation actuelle. alors que tout semblait perdue leur voisin arriva, médecin au service de la garde et grand de la famille demanda à avoir la garde de l'unique enfant de la famille pour pouvoir l'éduquer et profiter de sa magie qui commençé à se faire connaître dans le quartier.//

Alors âgé de 16 ans il suivit son tuteur et professeur partout, apprenant à réparer aussi bien les fractures des soldats que les grippes qui sévissaient parmi les pauvres. a 20 ans il commençait à pratiquer seul, il donnait tout son temps à son métier, allant jusqu'à aider des pauvres gratuitement. La guerre finit, mais pas son travail, car de nombreux soldats revenaient malade ou avec des blessures qu'ils falaient soigner. cela ne le découragea pas pour autant et il fit tout ce qui était en son pouvoir pour aider ces gens.//

Jusqu'à ce qu'un jour une nouvelle maladie frappa la ville, une épidémie de peste particulièrement virulente frappa la ville, personne n'était épargné.//

Newelle était déspérer, malgré tous son savoir les morts s'entassaient n'arrivant à sauver personne. il ne put qu'assister impuissant au malheurs des autres. Il n'était jamais tombé malade auparavant, il pensait que son pouvoir réussissait à le protéger lui malgré tout. Il y employa presque tous son mana pour essayer d'avoir le temps de trouver un remède pour sauver ce qui pouvait l'être, oubliant de manger et dormir, ne s'apercevant pas que les derniers survivant étaient décédées, ne faisant pas attention à la fièvre qui commencer a monter, a ce bouton noir sur la main, a cette goute de sang qui coule de son nez. A un moment il s'écroula par terre, terrasser par la maladie, son corps le brûlait , sa peau se débiter, son souffle difficile. Il n'attendait plus que cette douleur cesse et qu'il puisse rejoindre les sien et le reste de sa ville.//

Un jour, une semaine, non un mois... peut être un an. il sortie de l'état second dans lequelle la douleur le plongé. Attention elle était encors bien présente, mais il ressentait au plus profond de lui que son état n'empirais pas. au prix d'une année d'effort il put marcher grâce à une canne, il rassembla alors ces affairent, n'emportant que le strict minimum et prix la route de la prison pour emporter quelque vivre, sa réserve ayant fini par s'épuiser et surtout son masque. c'était la pire honte dans la ville que de porter ce masque, c'était la preuve que la personne était coupable de haute trahison. Il se considère comme un traître après cela , n'ayant pus sauver personne a par lui.//

Pendant près de 20 il a arpenté les routes pour endiguer des maladies qui faisaient des ravagent. il trouvait le remède en quelque semaine voir mois, le donner au médecin locaux et reparté à nouveau pour réparer ces erreurs passer et son impuissance. il ne ce le pardonne tellement pas cela qu'il n'est jamais retourné dans sa ville natale qui a été reconstruite depuis.//

Bien sûr beaucoup de personnes on souhaiter devenir ses apprentie. il en à former quelques un en leur inculquant un principe fondamentale: le plus important n'est pas le patient. il peut agoniser et crevé sur un trottoir ce n'est pas ton travail de t'en occuper. tu doit trouver un reméde, et un médiocre s'occupera d'appliquer le remède, le regard béat. on ne sauve personne si on ne sait pas comment soigné.//

Une mâtiné pluvieuse ou son corps le faisait plus souffrire qu'a l'accoutumer il vit un article de journal qui parlait d'une académie qui faisait la promotion de la paix entre les races. cela réveilla ces souvenirs  des dégât que la guerre avait causé sur sa vie et sa ville, d'autant plus qu'il savait qu'aucun médecin, du moins d'acceptable à ses yeux ne c'étaient présentés la-bas

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Newell Costigan, le pestiféré   Sam 16 Juil - 15:48

Bonjour mon ami. Après lecture de ta fiche, et bon, hors-mis les fautes d'orthographe qui sont excuser à cause de ta dyslexie. Je peux désormais t'annoncer que ta fiche est validé. Tu aura droit à ta couleur d'ici peu, et bien sur. Felicitation !


Revenir en haut Aller en bas
 
Newell Costigan, le pestiféré
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mana Chronicles :: L'Organisation du RolePlay :: Présentations :: Présentations Terminées-
Sauter vers: