AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Fini] - Roy Wildbane, L'Ombre Noire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Fini] - Roy Wildbane, L'Ombre Noire   Ven 24 Juin - 2:23

« La mort est une alternative à une souffrance permanente. »

 
« Identité du Personnage »

♦♦ NOM :: Wildbane
♦♦ PRÉNOM :: Roy
♦♦ AGE :: 21
♦♦ RACE :: Carhka
♦♦ SIGNES DISTINCTIFS :: Cicatrice sur le long de la colonne vertébrale.
« Derrière l'ordinateur »

♦♦ PSEUDO / PRENOM :: Itox/Micael
♦♦ AGE :: 20
♦♦ OU TU AS CONNUS LE FORUM ? :: Grace à un bon potos wesh.
♦♦ DES COMMENTAIRES ? :: ♦♦ AVATAR :: Kirigaya 'Kirito' Kazuto ~ Sword Art Online

« Pouvoirs et Arsenal »
Roy possède un pouvoir que les gens peuvent considérer de basique, ou bien de simple copie. Mais pour lui, c'est bien plus qu'une simple copie. Les gens l'appellent le copieur, le faux.

Pourquoi le copieur ? C'est assez simple :

Roy est capable d'utiliser son mana pour matérialiser une arme à corps-à-corps uniquement. Principalement, des épées. Il est capable de copier une épée qu'il a lui-même toucher au part avant, car oui. Si Roy n'a pas était en contact avec l'arme au part avant, il sera incapable pour lui de la copier et donc de la matérialiser par la suite. Cette compétence sonne pratique et pourtant, il contient beaucoup d'inconvénients.

Déjà, commençons par limiter les phases de copies. Car oui, il y a des phases qui différencient chaque copie les un des autres. Chaque copie est unique, c'est-à-dire qu'il y aura jamais une arme identique à une autre. Il y aura toujours une différence niveau robustesse, qualité de la lame, etc etc. Cela veut dire que par exempte, s'il copie une épée courte. Elle se peut qu'elle soit faible et brise au moindre coup, ou bien qu'elle soit aussi durable qu'une lame durendil. Par contre, une copie peut-être renforcée, et c'est le point suivant que je vais aborder.

Les phases est-ce qui différencie les niveaux de renforcement qu'une arme a obtenu. Pour l'instant Roy est capable d'atteindre le niveau 4. Mais plus il monte de niveau, plus cela lui consomme du mana, et bien évidemment, de l'énergie. Car finalement, plus il utilise du mana, plus il devient fatigué et doit compenser en se nourrissant, dormant, etc etc.

Maintenant que vous avez compris les bases. Je vais vous expliquez les phases. Comme je l'ai dit précédemment, chaque phase équivaut à un niveau de renforcement qui peut atteindre le niveau 4. Bien évidemment, plus le niveau monte, plus la copie est de plus en plus solide, mais chaque niveau à une contre partie.


Niveau 1 :


Une arme de niveau 1 est simplement une arme copie avec peu de mana. Cette arme n'est relativement pas solide, mais sert généralement d'arme de secours pour parer se défendre. Car même si elle n'est pas utile au combat, elle est suffisamment durable pour résister à un coup d'épée avant de se briser et de disparaître, libérant des particules de mana dans l'air. Vu que cela a un coup en mana réduit. Roy est capable d'en produire jusqu'à une centaine d'armes de niveau 1.

Niveau 2 :


Pour atteindre le niveau 2. Roy doit d'abord crée une arme de niveau 1 et utiliser un surplus de mana pour la renforcer. Comment cela fonction ? C'est assez simple. Roy utilise son mana pour renforcer la structure moléculaire de la copie, la rendant plus solide que son prédécesseur. Du coup, l'arme est belle est bien plus costaux que l'ancienne, la rendant capable de résister a quelque choc et bien sûr d'être utilisé comme une arme potable. Mais bien sûr, elle n'est pas incassable, et finira par briser. Car plus Roy utilise l'arme, plus le mana utilisé pour la renforcer se dissipe. C'est comme une bouteille d'eau qui se vide. Imaginer un mini trou sur le bouchon là ou l'eau passe son temps à goutté. Mais contrairement à cette image. Plus Roy se bat avec son arme, plus le trou s’agrandit et perds de sa durabilité.

La lame obtient une couleur bleue vive dans cet état.

Niveau 3 :


Contrairement au niveau 2, Roy doit avoir une arme niveau 2 qui à durer plus d'une semaine. Pourquoi ? Car, pour qu'il puisse renforcement son arme au niveau 3, il doit garder intacte le mana à l'intérieur de l'arme du niveau précédent. C'est simple. Roy utilise son mana pour renforcer son arme, mais le coût est assez haut et s'il ne fait pas attention, il risque de vite se retrouver à court d'énergie. Du coup, pour passer une arme niveau 3, il doit préserver une arme du rang inférieur et peu à peu la renforcer jusqu'à ce qu'elle devienne assez robuste pour être qualifiée de niveau 3. Généralement, ça lui prend une semaine, et jusqu'à deux heures de renforcement par jours. Attention, cela prend ce temps, car il utilise juste le mana requis pour le renforcement. S'il utilise plus de mana que prévu, il peut réduire le délai jusqu'à trois jours, mais en contre-partie, il devra se reposer deux fois plus pour rattraper le coût. Une fois le niveau 3 atteint. La lame est aussi solide que le rock et perce aussi bien qu'un métal chaud, rendant la lame relativement dangereuse et dur à casser. Mais bien sûr, toujours dans l'exemple précédent. Le mana continue de se dissiper plus il utilise sa lame. Certes, cela dure longtemps, mais ça ne rends pas l'arme invincible pour autant, sachant que en niveau 3. Elle reçoit un point sensible au niveau du manche de l'épée. Frapper fort à cet endroit brisera entièrement le bouchon et fera disparaître l'arme en une pluie de mana.

La lame reçoit un effet bleu électrique au niveau 3.


Niveau 4 :


Le stade ultime de renforcement. Enfin, ce sont les paroles de Roy, même s'il y a des niveaux encore plus supérieurs que le 4. Pour obtenir une arme de niveau 4. Là par contre, c'est encore plus compliqué. Cela suit le même procédé qu'une arme de niveau 3, hors mis le fait est qu'il lui faut une dizaine d'armes de niveau 3 ET qu'il doit rajouter un surplus de mana pour pouvoir les mélanger. Mais contrairement à une arme de niveau 3. Le niveau 4 est en soit le stade ultime de renforcement pour Roy. L'arme est aussi solide qu'une véritable arme, et même pire. Elle est capable d'obtenir les capacités de base de l'arme qu'il a copiées. Par exemple, si l'arme avait un enchantement de tueur de dragon. Il serait capable d'avoir la même (Un peu réduit) avec une arme de niveau 4. La durabilité et la robustesse ne sont plus un problème, car une fois le niveau 4 atteint. Le bouchon est totalement fermé, ce qui fait que Roy n'a plus à alimenter son arme avec son mana. Mais, voilà. Même si c'est avantageux. C'est un stade qui prend vraiment du temps. (Voir un mois ou deux, et même plus tout dépendant du mana utilisé par jour). Il y a un taux de chance assez minimum, car l'arme demande un taux spécifique en mana pour être stable. S'il y en a trop, l'arme va exploser, ce qui peut blesser Roy et s'il y en a peu, l'arme sera juste faible. En clair, ça sera un renforcement inutile.

La lame brille d'un vert dans cet état. Mais cela se dissipe avec le temps pour ressembler à une arme normale.

Ceci conclus donc l'explication du pouvoir de Roy. Assez simple, mais complexe à la foi.

Maintenant, nous allons passer à la suite. L'arsenal de Roy, qui est bien évidemment assez fourni dû à l'expérience qu'il a acquise lors de ses voyages et explorations.

Roy se balade lui-même avec une épée qui a été forgé par son père. Cette lame a était conçu avec un matériau rare et qui n'existe plus en ce temps. Ce qui rend la tache compliquée pour Roy de la recopier, car oui. Ce que je n'ai pas précisé, c'est que Roy à besoin que l'arme soit faite à partir de matériaux existant avant de pouvoir la reproduire. Si elle contient un matériau qui n'existe plus. Il sera alors impossible pour lui de la reproduire. Enfin passons.

Roy se balade donc généralement avec son épée forgée par son père et il contient une bibliothèque assez fournie d'arme. Allant du simple couteau jusqu'à l'épée longue. La mémoire de Roy contient une véritable armurerie ambulante. Dépendant de la situation, il sera capable de s'adapter. S'il a de la chance, c'est-à-dire. Car oui, malgré tout. La mémoire est limitée et il doit -oublier- certaine arme pour pouvoir en apprendre d'autre. Enfin voilà.
« Physique et Psychologie »

Physique


Roy est un homme d'environs 1m78 pour 62 kilos. Cheveux noirs et courts, l'homme est généralement habillé. Tout est en noir chez lui. Son pantalon, son manteau qu'il porte en permanence, son t-shirt, et même sa lame forgée par son père. C'est sa signature, et c'est généralement avec ça qu'on le reconnaît. Mise à part ses vêtements noirs, ça lui arrive de s'habiller déferrements de temps en temps avec des habits plus commun. En cas de grosse température, il porte généralement un short avec un simple t-shirt sans manche. C'est quand il est chez lui bien sûr, car sinon dehors ou en voyage, il est prêt à se cultiver une transpiration violente pour ne pas abandonner son attirail de combat qu'il juge comme nécessaire chez lui. Son corps en soit est musclé au niveau des bras et du torse et encore pire au niveau des jambes. La marche à pied à force des voyages lui à musclé les jambes, lui donnant une musculature assez solide. Au niveau des bras, c'est les combats qu'ils l'ont durci et surtout la douleur. Il est capable de résister à quelque coupure, et même à des blessures un peu plus profondes, mais bien sûr, il y a des limites à tout. Le torse, c'est juste, car il fessait du sport de base. Quelque haltère et autre, ça lui a donné quelque petite plaquettes. Pas très visible, car il ne voulait pas ressembler à un body builder.

Mental


Roy est un homme marqué par la guerre qui lui à donner le syndrome du survivant. Je vais vous expliquez. De base Roy était un garçon des plus basique. Il vivait avec ce qu'il pouvait et aller. Il se plaignait tout le temps de la vie et des injustices de ce monde, et surtout dans un sens. Ce n'était pas un battant de base. Même s'il est né chez les Carhka, c'était une exception part-mis eux. Mais quand son village s'est retrouvé décimé, c'est là que tout à changer. Survivant d'une invasion au part avant, Roy s'est retrouvé seul, ayant perdu toute sa famille. Parents et fraternelles. Cela a eu pour résultat dans un sens de le durcir mentalement, mais de lui donner un sentiment de regret permanent. Le syndrome du survivant. Il regrette tellement que defois il doute de sa propre survis et ce dis qu'enfin de compte, il n'aurait pas dù survive mais quelqu'un d'autre aurais du. Qu'il ne mérite pas d'être content, enfin. D'avoir tout type de sentiments joyeux. C'est pour ça qu'il se renferme dans une coquille froide et de gars méchant, voulant éviter que quiconque pour ne pas s'accrocher, de peur de souffrir encore comme au passé.


« Histoire »
Roy est né dans une famille de sang chaud et surtout de guerrier. Honneur et nation était leur devise, et Roy ne fut pas épargné. Des son plus jeune age, il était déjà initié au entrainement au combat et surtout à resister à la douleur. Un entraînement ardu qui lui laissa une marque à jamais. Une cicatrice sur la globalité de la longueur de sa colonne vertébrale. Un accident qui est arrivé lors d'un entraînement avec son père. Sa lame ayant percuté violemment le dos de Roy, car il n'avait pas bien tenu sa propre lame. Même si son père avait blessé son fils, Roy n'avait pas eu le droit au moindre mot d'excuse, et pire même. Il s'est fait gronder et punir pour -être- faible. Le jeune garçon avait voulu dans un sens fuir de cette vie de guerre et de combat. Du coup, il avait commencé à déserter chaque jour les séances d'entraînement de son père pour aller se balader et trainer dehors dans son village natal. Il passait plus son temps dehors qu'à la maison sous peine de se retrouver sous sceller et à rattraper ses heures, jours d'entraînement loupé.

C'est un beau jour que Roy s'est évadé de la maison familiale qu'un drame arriva. Son village fut la victime d'un assaut de bandit qui dévasta le village. Pillage, meurt. Tout est arrivé vite. Les villageois ont essayé de se défendre, mais sans plus. Le résultat était le même. Le village fut décimé. Tout le monde, sauf Roy qui par chance avait réussi à se cacher dans le puits qui servait de source au village. Une fois le massacre fini, Roy fut dévasté de voir le massacre devant ses yeux. Il y avait plus aucune vie, et surtout celle de ses parents. Cet événement laissa une marque indélébile dans la conscience du jeune garçon. S'il avait suivi l'entraînement son père, peut-être qu'il aurait pu aider, et que les choses auraient était diffèrent. Il aurait rejoint la garde, et peut-être que les choses auraient changé ! C'est ce qu'il pensé profondément. Du coup, cet événement laissa un traumatisme et le syndrome du survivant à Roy.

Ne voulant pas partir de son village malgré les cadavres. Roy fut récupérer par des soldats de l'armée Carhka ayant était alerté d'un assaut de bandit. Vachement en retards, ils ont pu juste constater les massacres causés par les bandits. Refusant de partir, Roy fut emmené par force par les gardes. C'est à partir de là qu'il vécut une nouvelle vie dans une caserne militaire. Il fut pris sous l'aile du Sergent de secteur, et c'est à partir de là qu'il prit les entraînements au sérieux et surtout le combat. Il voulait absolument rattraper le temps perdu, même si ça n'allait pas ramener les gens morts à la vie. C'est à partir de ce jour que Roy a promis que plus personne n'allait mourir sous sa garde, mais qu'aussi qu'il n'allait pas s'attacher à quelqu'un de peur de la/le voir mourir devant ses yeux sans pouvoir agir. C'est ce paradoxe qu'il le causa à devenir solitaire. Dépression et stress remplis sa tête chaque jour alors qu'il grandit dans la caserne jusqu'à avoir sa majorité. La seule chose qu'il lui rester de son père était l'épée qu'il avait forgée pour lui quand il était jeune. Et cette épée est un objet plus qu'une simple arme. C'est sentimental, car c'est la seule chose qui reste de sa famille en soit.

Une fois son entraînement fini, il fut chargé de rejoindre une division de l'armée Carhka, mais c'est au bout de plusieurs missions, d'exploration, de pertes qu'il décida de quitter l'armée Carhka pour se mettre à son propre compte. Étant vu comme un traite, il fut renvoyé de l'armée Carhka pour de bon, étant jugé comme faible par ses semblables. Et c'est pour lui une chance unique, lui qui voulait finir seul et pouvoir remplir ses objectives. Mais il était pris entre rester seul et aider les gens. Avoir des responsabilités, ou bien les fuir ? Pleins de choses lui trottent dans la tête alors qu'il prit cette nouvelle vis de vagabond. Peu importe le nom. Il sera toujours prêt à tuer tout ce qui se rapproche de près ou de loin à un bandit.

Les années passèrent et Roy se donna une réputation d'ombre noire. Pourquoi ombre noire ? Car dans la majorité des cas, il agissait sans qu'on puisse l'identifier ou même savoir qui il est. Il y a même un moment ou il s'est donné pour mort, pour pouvoir agir encore plus dans l'anonymat. Et c'est ainsi que Roy entra dans une ville de pseudo-mercenaire ou de vagabond. Peu importe, il devait trouver un moyen de se racheter.

Pour sa famille.


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fini] - Roy Wildbane, L'Ombre Noire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mana Chronicles :: L'Organisation du RolePlay :: Présentations :: Présentations Terminées-
Sauter vers: